Les voitures vont-elles bientôt “nettoyer” l’ozone ?

Au prochain Salon de Tokyo, Toyota présentera son LQ Concept qui présente une particularité inédite : en roulant, il purifie l’air en décomposant une partie de l’ozone en oxygène.

Les voitures vont-elles bientôt “nettoyer” l’ozone ?

Empruntant ses traits au Concept-I déjà montré au Salon de Tokyo 2017, le LQ Concept entend renforcer les liens entre le conducteur et sa voiture. Pour ce faire, ce véhicule semi-autonome dispose d’un agent interactif appelé « Yui » destiné garantir l’attention de l’humain à son volant, ainsi qu’à lui rendre la vie plus agréable en le relaxant avec notamment des musiques adaptées au parcours emprunté…

Ce concept adopte également un dispositif destiné à purifier l’air. Le ventilateur du moteur est recouvert d’une peinture (développée conjointement avec Aisin Chemical et Cataler Corporation) qui catalyse l’ozone pour le transformer en oxygène ! Toyota annonce que 60% de l’ozone compris dans 1.000 litres d’air peuvent être traités en une heure de trajet. Le constructeur annonce que cette technologie pourrait être utilisée dans les prochains véhicules commerciaux de la gamme.