Nouvelle Peugeot 508: la berline racée

A Genève, Peugeot prouvera qu’il n’a pas sacrifié ses autres modèles sur l’autel des SUV en présentant sa toute nouvelle berline 508. Une carrosserie chère au constructeur de Sochaux, qui n’a rien de conservateur. Ou presque…

Cette nouvelle 508 pousse un cran plus loin le nouveau design Peugeot instauré par les 308 et 3008, avec des détails empreints d’agressivité hérités du concept Instinct que vous aurez pu admirer au Salon de Bruxelles. Les traits sont tracés au cordeau, le regard est perçant, balafré d’un bandeau de LED vertical en guise de feux de jour, et un bandeau traversant la malle relie les feux arrière. Voilà une berline pleine de caractère.

Toutefois, Peugeot n’a pas cédé à la mode des berlines sportives à hayon. La raison est simple : cette 508 devrait faire les beaux jours de la marque en Chine ; marché où les acheteurs sont toujours très attachés à la carrosserie trois volumes.

L’habitacle est de la même trempe, et adopte à son tour le poste de conduite i-Cockpit, caractérisé par le petit volant et les cadrans positionnés en hauteur face au conducteur. La 508 reprend également à son compte les «Toggle Switch», ces élégantes touches d’accès rapide aux principales fonctions du système d’infotainment.

Construite sur la plateforme EMP2 (3008), la nouvelle berline adoptera le nouveau 1.5 BlueHDI ainsi que les moteurs turbo essence 1.2 et 1.6 THP ; en attendant l’arrivée d’une motorisation hybride…