Le DBX vient de faire l’objet d’un programme d’essai approfondi en Suède dans l’infrastructure de test que possède Pirelli à proximité du cercle polaire. Les constructeurs automobiles sont très nombreux à se rendre dans le grand nord pour tester leurs véhicules au cours de la dernière phase de leur développement, juste avant leur commercialisation.

Les conditions météorologiques y sont parfaites pour soumettre à rude épreuve les équipements électriques et électroniques. Et en cette saison, le nord de la Suède constitue un terrain idéal pour peaufiner les réglages des aides à la conduite comme l’ABS et l’ESP, entre autres, mais aussi des équipements comme les amortisseurs pilotés ou les différentiels à pilotage électronique.

Le SUV Aston Martin sera bien entendu un 4×4. Le premier prototype sera construit à l’été et les premiers DBX de série seront produits à partir de 2020.