Aston Martin DBX : Le SUV que James Bond aurait aimé avoir…

Aston Martin franchit un cap important de son histoire (106 ans) en dévoilant – cette fois officiellement – son premier SUV, le DBX. En route vers les sommets, aux sens propre et figuré.

Aston Martin DBX : Le SUV que James Bond aurait aimé avoir…

Sur les premiers clichés officiels dévoilés cette nuit à l’occasion de sa présentation au Salon de Los angeles, le DBX en impose: 5 mètres de long, 2 de large et 2,245 kg sur la balance. Pour le style, on remarque immédiatement la filiation avec l’Aston Martin Vantage, le coupé à moteur V8. C’est particulièrement le cas dans sa partie arrière, avec sa lèvre de diodes “tombante”. Le moteur est celui du coupé, à savoir le V8 4 litres d’origine Mercedes-AMG développant 550 ch et 700 Nm.

Pour le volet performances, les clients intéressés sont donc déjà rassurés, puisqu’avec une vitesse de pointe annoncée à 291 km/h, le DBX fait partie des plus véloces de la planète. Après, tout est inédit, à commencer par ses 4 roues motrices qui assurent des velléités tout chemin au DBX ou, à tout le moins, une aisance pour rejoindre les stations de ski huppées.

SUV Ferrari : en V6 hybride ?

Pour assurer le confort de ses occupants, l’Aston Martin repose aussi sur une suspension pneumatique. L’habitacle prévu pour 5 occupants est tendu de cuir et de matériaux pointus baignant sous la lumière invitée à bord via le grand toit panoramique. Le volet infodivertissement est porté par une puissante installation à écrans de 10,25 et 12,3”.

Le coffre est bien sûr inhabituellement vaste, s’agissant d’une Aston Martin, avec ses près de 700 litres de contenance. Des rails de toit accueilleront si nécessaire un coffre de toit et/ou des skis, et la capacité de tirer un attelage de 2.700 kg rendra de fiers services aux amateurs de bateaux et/ou aux sportifs désireux de transporter une voiture de course sur les circuits. Le DBX arrivera chez nous courant 2020 aux environs de 200.000 euros.