Sécurité routière

Moins de morts sur les routes grâce au télétravail

Une étude de l’Institut Vias montre que si le nombre de télétravailleurs doublait, il y aurait 25 morts et blessés graves de moins sur les routes belges chaque année. Une observation intéressante, à laquelle il faut toutefois ajouter quelques mises en garde.

Alain De Jong Alain De Jong | Publié le 21/09/2022 | Temps de lecture : 2 min

Grâce à la pandémie, le télétravail s’est définitivement imposé dans notre pays. Alors que de nombreux employés avaient l’habitude de toujours se rendre au bureau, depuis les confinements, une plus grande proportion d’entre eux travaillent un ou plusieurs jours à la maison et cette situation perdure pour de nombreuses personnes et de nombreuses entreprises.

L’Institut Vias, l’organisation qui œuvre à la promotion de la sécurité routière dans notre pays, a mené des recherches sur ce phénomène et surtout sur son impact sur la sécurité routière. La conclusion est évidente : si les télétravailleurs doivent se déplacer moins fréquemment, le trafic pendulaire diminue, de même que le nombre de victimes de la route. Vias a calculé qu’il y aurait 25 décès et blessures graves de moins chaque année si le nombre de télétravailleurs doublait.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Nouvel avantage pour le télétravail

home working

Il a également noté que 8 % des Belges, soit quelque 360 000 personnes, pratiquent le télétravail. Les gens travaillent en moyenne 1 jour par semaine à domicile ou dans un télébureau à proximité. Selon Vias, si ce chiffre devait doubler pour atteindre 16 %, il y aurait donc 25 morts et blessés graves de moins sur nos routes chaque année.

Bien sûr, la principale raison de la baisse du nombre de victimes de la route est que le télétravail signifie moins de voitures sur nos routes. Le télétravail permet déjà de réduire les déplacements domicile-travail de 2 %, ce qui a également un impact positif sur les émissions et la pollution atmosphérique. Selon Vias, le potentiel du télétravail est bien plus important, car même si tout le monde n’a pas la possibilité de travailler à domicile ou dans un télébureau, 33 % des salariés sont employés par des entreprises qui proposent le télétravail.

Profiter d’un bureau chauffé ?

Vias apporte immédiatement quelques nuances à sa dernière étude. En effet, l’effet positif du télétravail sur la sécurité routière et le nombre de victimes de la route est un peu plus limité en réalité car les télétravailleurs effectuent également des déplacements en voiture depuis leur domicile qu’ils ne feraient pas autrement. Cela s’applique certainement aux personnes qui se rendent normalement au travail en transports publics ou à celles qui vivent en dehors des centres-villes.

En outre, de nombreuses personnes semblent prêtes à retourner davantage au bureau de l’entreprise cet hiver pour profiter de la chaleur en raison des factures d’énergie élevées. Bien sûr, les personnes qui télétravaillent doivent constamment chauffer leur maison toute la journée, ce qui peut s’avérer coûteux de nos jours.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité