Sécurité routière

Vers la tolérance zéro pour l’alcool au volant en Belgique ?

Écrit par Belga | modifié par J. Bosseloo | 13/07/2020

Selon une estimation de l’Institut pour la sécurité routière Vias, la Belgique compterait chaque année 17 morts et 335 blessés de moins sur les routes si la tolérance zéro envers l’alcool au volant était appliquée… (photo : Belga)

Si la tolérance zéro s’appliquait uniquement aux conducteurs peu expérimentés, 4 personnes de moins perdraient la vie sur la route et au moins 143 accidents provoquant des blessures pourraient être évités, estime l’institut Vias.

La tolérance zéro, pour tout le monde ou uniquement pour les conducteurs débutants, sera à l’ordre du jour de la commission de la Mobilité à la Chambre mardi. La limite pourrait diminuer de 0,5 à 0,2 mg d’alcool par ml de sang, comme c’est déjà le cas pour les professionnels, notamment les chauffeurs de taxi.

“Avec la tolérance zéro, le signal est clair: l’alcool au volant ne sera pas toléré”, déclare Stef Willems, porte-parole de Vias. Le feu vert politique n’est cependant pas acquis.

En 2019, notre pays a compté plus de 37.000 accidents portant un préjudice corporel, selon le rapport annuel de Vias. Les accidents de la route ont également fait 620 morts et près de 47.000 blessés.

Réseaux sociaux

N'hésitez pas à partager cet article

Mots-clés

Retrouvez les mots-clés liés à cet article

Nos partenaires