Les grands prix de Formule 1 sont devenus ennuyeux à mourir, et chaque passe d’arme en course fait l’objet quasi-systématique d’une investigation – avec souvent une sentence à la clé, qui joue la victoire sur tapis vert.

Selon le rédacteur, les courses de Formule E seraient désormais bien plus passionnantes, et ce n’est pas un hasard si les constructeurs se précipitent pour apposer leurs noms sur les carrosseries de ces bolides silencieux. En effet, seuls les systèmes et logiciels de conduite sont amenés par les teams, le reste est directement fourni par l’organisation. Il en résulte une réduction des coûts : 25 millions de livres seulement pour une année de championnat. C’est presque 10 fois moins que la F1 !

Ajoutez à cela des courses qui se déroulent dans des zones densément peuplées (mais du coup sur d’insipides tracés urbains artificiels NDLA) et que la bagarre en piste soit bien plus intense qu’en Formule 1, et selon le rédacteur, vous comprendrez pourquoi la Formule E pourrait bien devenir la prochaine catégorie reine du sport auto.

Source : Auto Express