Pour sa première participation en championnat, Lynk&Co pourra compter sur le savoir-faire de l’équipe Cyan Racing, à qui il a lié sa destinée. Cette dernière s’est notamment illustrée en remportant le dernier championnat WTCC en 2017 (avant qu’il ne devienne WTCR suite à sa fusion avec le TCR International Series) avec…Volvo. Le choix était donc logique pour Lynk&Co puisque sa maison-mère, Geely, est également propriétaire du constructeur suédois.

Et les ambitions affichées sont grandes puisque tant l’écurie que le pilote officiel, Thed Björk, entendent décrocher leur titre mondial dès leur première participation.

Mais le partenariat entre les deux entités s’échappera également des circuits. Un dérivé de série de la voiture développée par Cyan Racing est en effet au programme, avec quelque 500 chevaux sous le capot ! Celle-ci ne devrait toutefois pas être dévoilée avant l’année prochaine, sous forme de concept dans un premier temps.