5 alternatives marrantes et électriques à la voiture pour prendre l’air

Vous le savez, en période de confinement, il n’est permis de prendre sa voiture qu’en cas de nécessité (travail, courses, etc.). Si vous désirez prendre l’air, il existe néanmoins quelques alternatives électriques amusantes à l’automobile. En voici 5 exemples…

5 alternatives marrantes et électriques à la voiture pour prendre l’air

Monoroue

Pour la plupart d’une taille de 14 ou de 16 pouces, les monoroues ont la cote dans les grandes villes où leur compacité fait merveille. Attention toutefois à l’apprentissage qui peut s’avérer long et périlleux ! C’est pour cela que certains fabricants proposent des modèles possédant deux roues jumelées qui facilitent l’équilibre. Comptez un budget de 500 à 2000 € pour vous en offrir une.

Trottinette électrique

Assurément le moyen de transport personnel électrique le plus abordable avec des modèles démarrant aux alentours des 200 €. À une vitesse maximale légale de 25 km/h, vous pouvez évoluer n’importe où dans le plus grand silence.

Giropode

Rendu célèbre par les produits de la marque Segway, le giropode se reconnait facilement à ses deux roues et son manche de maintien. Son système de stabilisation gyroscopique demande un temps d’adaptation. Les premiers prix débutent aux alentours de 400 €, mais il faut compter beaucoup plus pour un modèle de type Segway.

Skate électrique

Jadis fantasme de nombreux enfants, le skateboard électrique est aujourd’hui une réalité pour les petits comme les grands. Equipé d’un accélérateur manuel, il se guide en s’inclinant d’un côté ou de l’autre. L’offre est très variée et les modèles, couleurs et spécifications sont tout aussi nombreuses. Vous pourrez vous offrir un skate « adulte» à partir de 200 € environ.

Vélo Speed Pedelec

Les vélos à assistance électrique comportent deux niveaux de puissance : 25 km/h ou 45 km/h. Les plus rapides sont appelés « Speed Pedelec » et doivent être immatriculés car ils sont assimilés à un cyclomoteur de classe B. Pour rouler avec, il faut disposer d’un permis de conduire (automobile ou cyclomoteur) et être âgé de minimum 16 ans. Le port du casque est également obligatoire vu la vitesse maximale atteinte. Pouvant rouler sur route et sur les pistes cyclables, ils ne doivent pas obligatoirement être assurés en responsabilité, même si c’est vivement conseillé. Leur prix élevé (4000 à 6000 €) reste dissuasif. Ils bénéficient par contre de prêts à taux très avantageux consentis par les banques.