Mobilité

Voici pourquoi le coronavirus pourrait avoir des conséquences épouvantables pour l’environnement !

Écrit par Stéphane Monsin | 15/06/2020

En Angleterre, les restrictions en matière de transports publics risquent de mettre plus d’un million de véhicules sur les routes en heure de pointe, provoquant un désastre écologique…

Selon une nouvelle enquête menée au Royaume-Uni par des chercheurs de l’Active Travel Academy de l’Université de Westminster, la distanciation sociale dans les transports en commun va créer de gros embouteillages à cause des personnes qui emprunteront leur voiture pour se rendre à leur travail.

L’organisation Climate Charity Possible, à l’origine de cette étude, appelle les autorités publiques anglaises à apporter des « changements rapides » à la mobilité. Affirmant que la moitié de ces trajets pourraient se faire à pied ou à vélo, l’ONG propose à toutes les villes de créer des pistes cyclables temporaires pour les désengorger.

À Londres, où la circulation est déjà très difficile en temps normal, cet afflux supplémentaire de voitures pourrait mener des situations apocalyptiques et des pics de carbone dans l’air. Du coup, des conseils de plusieurs quartiers de la capitale réfléchissent à des mesures pour éviter de pareilles situations.

Mots-clés

Retrouvez les mots-clés liés à cet article

Nos partenaires