Vous aimez les moteurs qui chantent ? Vous allez adorer cette supercar !

Gordon Murray Automotive vient de dévoiler la version définitive de sa supercar : la T50. Et elle embarque une énorme turbine apparente à l’arrière !

Vous aimez les moteurs qui chantent ? Vous allez adorer cette supercar !

Ingénieur phare de la F1 durant de longues années, notamment chez McLaren où il a également participé au développement de la F1 de route, Murray a développé sa T50 avec une technique qu’il avait déjà testée chez Brabham dans les années 70 : un ventilateur arrière (de 400 mm dans le cas présent) permettant de tirer parti de l’effet de sol pour renoncer aux nombreux artifices aéro habituels. C’est ce qui explique la simplicité des traits de la supercar anglaise. Ce système était un réel succès à l’époque, mais la FIA l’avait interdit, le faisant donc tomber dans l’oubli.

Le reste de la technique embarquée est à la hauteur : un V12 atmosphérique fourni par Cosworth développe quelque 700 chevaux et peut atteindre une vitesse de rotation de 12.100 tr/min. Le tout, pour un poids de seulement…980kg ! Les freins sont renforcés d’aérofreins qui sortent de leur logement en cas de freinage intense.

100 exemplaires sont prévus, et le prix de 2 millions de dollars hors taxes n’a pas refroidi les acheteurs, puisque tous sont déjà vendus.