Coccinelle

Kafer

Il est presque impossible de passer à côté de ce modèle emblématique et il a d’ailleurs été plébiscité presque à l’unanimité par notre rédaction. La Coccinelle correspondait parfaitement à la traduction littérale de Volkswagen : « voiture du peuple ». Elle a enchanté de nombreux conducteurs et a connu une très longue carrière.

W12 Nardo

Nardo

À l’opposé de cette voiture du peuple, Volkswagen a aussi produit quelques sportives dont des modèles ultra-puissants, comme la W12 Nardo animée par un énorme W12 6,0L de 600 chevaux d’origine Audi. À la fin des années 90, elle a battu plusieurs records de vitesse sur le circuit italien de Nardo.

Golf GTI

GTI

En matière de sportives, Volkswagen a aussi été beaucoup plus raisonnable et a vendu de nombreux exemplaires de la Golf GTI. Notre rédaction se souvient particulièrement de la Golf GTI de première génération, qui malgré son moteur de 110 chevaux « seulement », offrait de belles performances avec son injection et un poids limité à seulement 810 kg.

Corrado VR6

VR6

Une autre sportive raisonnable a aussi marqué la rédaction : la Corrado VR6. Ce coupé affiche un look typique de la fin des années 80 et a reçu un moteur V6 à la fin de sa carrière. Avec 190 chevaux sous le capot, il offrait de belles performances et un son envoûtant à la Corrado.

Phaeton

W12

Ce modèle est également très éloigné de l’idée de voiture du peuple et symbolise la montée en gamme de la marque. Basé sur le même châssis que la Bentley Flying Spur, la Phaeton pouvait être équipée d’un énorme V10 diesel de 313 chevaux ou d’un W12 de 450 chevaux. Autre temps, autre mœurs.