7 autos à traction et moteur à l’arrière

|

A l’heure actuelle, il faut déjà bien chercher pour trouver une auto avec un moteur au niveau de l’essieu arrière. Il y a des exceptions bien sûr, mais la plupart des modèles ont leur source d’énergie tout simplement sous leur capot. Voici 7 exemples connus – d’antan et d’aujourd’hui – qui dissimulent leur cœur dans leur portion arrière.

1. Volkswagen Coccinelle (1938 - 2003)

Hormis la Porsche 911, la VW Coccinelle (lancée comme Type 1) restera probablement la plus connue des « tout à l’arrière ». Elle est aussi de loin le modèle automobile le plus populaire de cette espèce. Sa production n’a été interrompue qu’en 2003 (!) au Mexique et 21.529.464 exemplaires en ont été produits au total.  


2. Fiat 500 (1957 - 1975)

La Fiat "Nuova" 500 lancée en juillet 1957 devait avoir tout le mordant d’un rat des villes. La citadine ne mesurait que 2,97 m de longueur se faisait tracter par un deux cylindres 479 cc refroidi à l’air et campé derrière le train arrière. La 500 que nous connaissons de nos jours a son moteur à l’avant et n’est plus à traction arrière.


3. Simca 1000 (1961 - 1978)

La Simca 1000 était une compacte quatre places française équipée d’un petit moteur à l’arrière. Celui-ci actionnait les roues arrières, ce qui n’avait rien d’étonnant à l’époque. A compter des années 70 ce modèle s’est aussi décliné en différentes versions "Rallye".


4. Porsche 911 (1964 - présent)

Les courbes de la Porsche 911 ont été dessinées par le petit-fils du fondateur Ferdinand Porsche et se sont concrétisées en 1964 par un premier modèle de série. Plus d’un demi-siècle plus tard, la recette du groupe motopropulseur est restée inchangée. Depuis le passage de la 993 à la 996, les moteurs sont certes refroidis à l’eau, et depuis l’édition actuelle, la 911 'normale' est aussi renforcée d’un turbo, mais l’emplacement est toujours resté à l’arrière. Et pour simplifier les choses oublions aussi qu’il en existe aussi des modèles 4x4...


5. DeLorean DMC-12 (1981 - 1983)

Cette Américaine dotée de portes papillon est devenue un modèle culte grâce au film "Back To The Future". Cela dit, tout n’était pas aussi américain dans la DeLorean DMC-12, le seul modèle que le constructeur ait jamais produit en série. Tout à l’arrière, sous la carrosserie d’acier inoxydable ultrasalissante, grondait un 2,85 litres V6 de Volvo-Renault-Peugeot qui catapultait le coupé à 100km/h en quelques 9 secondes. Donc pas assez rapide pour vraiment voyager dans le temps...


6. Smart ForTwo (1998 – présent)

Sur papier, la Smart ForTwo s’affiche comme une authentique sportive. Deux places, traction arrière, le moulin derrière les sièges et toujours un turbo dans la course. Mais il ne faut pas compter sur plus de 3 cylindres et la cylindrée ne dépasse jamais un litre. Les apparences sont trompeuses, dit-on dans ce cas...


7. Renault Twingo III (2014 – présent)

La Renault Twingo actuelle n’est pas seulement plus courte de 10 cm que son prédécesseur, elle a aussi reçu une toute nouvelle architecture technique. La citadine française est maintenant passée en traction arrière et fait vibrer son moteur sous le plan de chargement. Le volume du coffre s’en est certes trouvé amoindri et vous devrez aujourd’hui faire attention à ce que vos emplettes ne chauffent pas trop...