Mobilité

5 fausses idées pour réduire sa consommation

La hausse du prix de l’énergie incite à être précautionneux avec les énergies fossiles. Du côté des automobilistes, nombreux sont ceux qui vont faire plus attention à leur consommation de carburant. Attention toutefois aux idées reçues et aux faux (bons) conseils.

Écrit par David Leclercq | 30/11/2021

1. Surgonfler ses pneus

pression pneu

Le roulement des pneumatiques est responsable de 20% de la consommation d’un véhicule. C’est dire si leur influence est donc importante. Ceux qui ont roulé à vélo savent très bien que l’effort à fournir est moindre avec des pneus très (trop) gonflés. Serait-ce la même chose avec une automobile ? En fait, non. Car un surgonflage des pneus ne permet pas de réduire la consommation tandis qu’il dégrade aussi tenue de route et confort. Les pneus surgonflés s’usent aussi plus rapidement. Il faut donc bien observer les recommandations des constructeurs, c’est cela qui permet d’optimiser la consommation.

2. Modifier la cartographie moteur

Que ce soit dans les magazines spécialisés ou sur internet, on vous vante souvent les bienfaits des boîtiers électroniques reprogrammés, que ce soit pour augmenter les performances et diminuer les rejets du moteur. La formule parfaite ! Qu’en est-il ? En fait, il n’y a que l’aspect des performances qui est dopé par ces boîtiers, mais aucunement la consommation, tout simplement parce qu’on va chercher des régimes plus élevés ou que l’on modifie l’allumage. Il n’y aura pas d’économie à la clé et ce qui est certain c’est qu’il y aura une perte totale de la garantie mécanique sur votre automobile. N’oubliez pas que ces modifications augmentent les contraintes sur la mécanique. Avec le risque de casse que cela suppose.

3. Les boîtiers économiseurs de carburant

Certains boîtiers ont pour fonction d’ioniser ou de magnétiser l’essence ou le Diesel, ce qui aurait pour effet de réduire la consommation. Ils coûtent entre 150 et 300 euros, mais aucune validité scientifique n’a pu être démontrée. Mieux vaut bien suivre les prescriptions d’entretien, ce sera certainement plus bénéfique.

4. Nettoyer les bougies

nettoyer bougies

Pour les modèles essence où l’allumage se fait par les bougies, une vieille croyance indique qu’il faut les nettoyer à la main afin d’assurer un allumage optimal. En fait, cette action n’a aucune influence sur la consommation de carburant tout simplement parce que les bougies s’autonettoient lorsque le moteur atteint sa température de fonctionnement.

5. Utiliser des additifs

Les additifs sont des substances réputées nettoyantes pour le moteur. Si vous en utilisez sur un vieux moteur, il est probable qu’il y ait un effet la première fois. En revanche, l’encrassement naturel reprendra rapidement le dessus, ce qui rend dès lors l’utilisation de ces additifs assez inutile sur le long terme.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures