Un excès de vitesse de 300 km/h ? Pas du tout ! La voiture en question a été flashée à 72 km/h là où c’était limité à 50 km/h… Rien de bien particulier, donc. Le problème est que cette entreprise de la région de Charleroi n’a soi-disant pas pu répondre à la question de savoir qui conduisait à ce moment-là. Il faut dire qu’il y a 23 véhicules dans la flotte. Mais quand-même.

Selon l’avocat Nicolas Tzanetatos, il s’agit d’une erreur administrative. L’entreprise ne dispose pas d’un système adéquat pour indiquer quel employé conduit quelle voiture…