Électrique

Rimac et Porsche unis dans la gestion de Bugatti

Porsche et Rimac viennent d’officialiser leur coopération pour présider à la destinée de Bugatti. Rimac est devenu actionnaire majoritaire de la marque de prestige basée en Alsace.

Écrit par Maxime Hérion | 06/07/2021

La rumeur qui courait depuis quelques semaines vient d’être confirmée : alors que Bugatti est passé sous la tutelle de Porsche au printemps dernier, le constructeur allemand s’est associé avec Rimac, dont il détient également 24% du capital, dans la gestion du constructeur français. Relancée en 2005 par le groupe Volkswagen, la marque Bugatti a produit deux supercars depuis : la Veyron et la Chiron, plus quelques modèles spéciaux en série limitée.

Réorientation

Motorisées par des blocs W16 développant respectivement 1.001 et 1.500 ch, ces voitures ont un gros problème : elles sont extrêmement polluantes ! Avec les nouvelles normes environnementales de plus en plus contraignantes, Bugatti n’a pas vraiment d’autre choix que de les électrifier. Ce rapprochement avec Rimac est donc très intéressant pour le constructeur qui pourra bénéficier de l’expérience de la firme en la matière.

Le spécialiste

Fondé en 2009 près de Zagreb (Croatie), Rimac Automobili est à la fois un constructeur d’hypercars électriques et un pionnier en matière de développement de mécaniques zéro émissions. Cette expertise n’a d’ailleurs pas échappé à Porsche qui a annoncé sa première participation au sein de son capital en 2018, et au groupe Hyundai-Kia qui a investi 80 millions d’euros dans l’entreprise en 2019.

Récemment, Rimac a présenté la Nevera, une voiture qui sera produite à 150 exemplaires et qui développe… 1.914 ch et 2.360 Nm de couple ! Une technologie que l’on verrait volontiers dans une Bugatti

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé