Essais auto

ESSAI Mercedes Citan : Le cousin sérieux

Le Mercedes Citan revient pour une seconde génération. Et même si elle est toujours conçue en étroite collaboration avec Renault, celle-ci est un peu plus empreinte de l’ADN allemand.

Écrit par Nicolas Morlet | 14/01/2022

Si le premier Citan était un Renault Kangoo repris par Mercedes, le constructeur allemand affirme cette fois avoir été impliqué bien plus tôt dans le projet de fourgon, et être notamment à l’origine de son design. C’est donc Renault qui serait cette fois venu greffer sa face avant pour en faire un nouveau Kangoo.

Fondamentalement, ça ne change pas grand-chose, mais il est vrai que cette seconde génération s’intègre mieux dans la gamme Mercedes-Benz Vans que la précédente. Point de grande révolution toutefois, puisque ce sont toujours les aspects pratiques qui dictent leurs lois pour donner naissance à une silhouette très classique. Seule la face avant avec l’étoile bien en évidence et ses phares étirés rappellent qu’il s’agit bien d’une Mercedes. 

The Mercedes Touch

Mercedes Citan interieur

A bord, toute la partie supérieure du tableau de bord est spécifique au Citan, avec des ouïes d’aération circulaires typiques à Mercedes. Le volant est repris des modèles civils de la marque, et se montre à la fois agréable et pratique grâce à ses nombreuses commandes, tactiles pour certaines.

Mercedes Citan stuur volant

Celles-ci permettent notamment de piloter le système multimédia MBUX propre au constructeur allemand, doté notamment de commandes vocales et d’un assistant personnel. Et ce n’est qu’un exemple de l’équipement dont peuvent jouir les finitions les plus haut de gamme, particulièrement complètes tant sur le plan de la sécurité (freinage d’urgence automatique, parking automatisé, régulateur adaptatif…) que du confort (sièges chauffants, clim bizone…).

Dans la norme

Mercedes Citan cargo

Le Citan est d’emblée proposé en deux versions. Le fourgon revendique 782 kg de charge utile, dans la moyenne du segment, et un volume de 3,3 m³, extensible à 3,9 m³ en repliant le siège passager à plat, manœuvre toutefois bien plus complexe que chez les concurrents de Stellantis (Berlingo, Partner et consorts).

L’espace est accessible via un hayon ou des portes arrière asymétriques à ouverture à 180°, et deux portes latérales coulissantes. Celles-ci restent toutefois classiques puisque le Citan ne profite pas de la large ouverture et de l’absence de montant B de la porte « Sésame ouvre-toi » du cousin Kangoo.

Mercedes Citan Tourer

A ses côtés, la Citan Tourer (photo ci-dessus) est une version civilisée dotée de 5 places, destinée avant tout aux shuttles et taxis. Celle-ci donnera naissance à une vraie variante pour les familles l’année prochaine, avec l’inédit Classe T, bien plus luxueux. Citan et Citan Tourer seront en outre proposés dès cette année en version allongée de 40 cm, permettant d’emmener jusqu’à 7 passagers.

Confort soigné

Côté moteurs, pas de surprise puisque les mécaniques sont françaises : 1.5l diesel de 75, 95 ou 115 chevaux, ou 1.4l essence de 102 ou 131 ch. La boîte manuelle à six rapports est fournie de série, et l’automatique 7 rapports est en option. Une version électrique se joindra à la fête cette année encore.

Mercedes Citan 2022

Essayé avec ses moteurs les plus puissants, le Citan se démarque de la concurrence par son comportement soigné et les prestations routières au sommet de la catégorie. La position de conduite est excellente et l’absence de bruits aérodynamiques, comme l’insonorisation moteur irréprochable, participent à cette ambiance plutôt haut de gamme pour le segment. Le diesel de 115 ch est à l’aise grâce à sa souplesse, et les reprises même à bas régimes ne posent jamais de problème, d’autant que la boîte se montre correctement étagée. Sa commande se révèle en outre assez ferme et précise, ce qui n’est pas toujours le cas.

Les ingénieurs ont également apporté quelques retouches aux trains roulants de la version Tourer. Celle-ci semble encore plus confortable, et parvient malgré tout à bien contenir le roulis en courbes, selon les standards du segment. Le moteur de 131 ch apporte beaucoup de sérénité sur la route, même avec 5 passagers à bord, mais sa consommation se montre nettement plus élevée qu’avec le diesel : 8,2l/100km lors de notre essai, contre 6,4l/100km pour le van diesel sur un parcours similaire.

Côté tarif enfin, le Citan est plutôt agressif : 17.390€ HTVA en utilitaire essence 102 ch, un bon millier d’euros… moins cher que le Kangoo équivalent (18.475€ HTVA) ; 20.350€ HTVA pour le Tourer. 

Conclusion

Classique dans son offre et sérieux dans ses prestations routières, le Mercedes Citan pourra compter sur ses équipements et son tarif serré pour se démarquer face à une concurrence particulièrement acerbe.

Mercedes Citan & Citan Tourer 2022

Mercedes Citan 112 CDI : fiche technique

Moteur : 4 cyl., turbo diesel ; 1.461cc ; 116ch à 3.750 tr/min ; 270Nm à 1.750 tr/min.

Transmission : aux roues avant

Boîte : manuelle à 6 rapports.

L/l/h (mm) : 4.498/1859/1832

Poids à vide (kg) : 1.462 kg

Charge utile (kg) : 782 kg

Volume utile (m³) : 3,9

Maximum tractable (kg) : 1.500

Réservoir (l) : 54

Conso. mixte (l/100km) : 5,3 – 5,8

CO2 (g/km) : 138 – 153

Prix (€ HTVA) : 19.290€

Note de la rédaction

Points forts

  • Comportement routier irréprochable

  • Equipement optionnel complet

  • Tarif agressif

  • Moteurs volontaires

Points faibles

  • Pas de porte « Sésame… »

  • Modularité limitée

  • Prestations très classiques

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé