Poppy : des scooters électriques partagés à Anvers

Après les voitures, la société Poppy propose maintenant des scooters en « libre service », à Anvers. Dans les villes de demain, beaucoup pensent qu’une grande partie des véhicules seront loués plutôt qu’achetés. Plusieurs initiatives de véhicules partagés existent déjà en Belgique. C’est le cas de Poppy, une start-up soutenue par D’Ieteren, l’importateur belge des marques du groupe Volkswagen.

Poppy : des scooters électriques partagés à Anvers

Après avoir instauré en janvier un service de voitures partagées à Anvers, avec des Golf électriques et des Audi A3 hybrides, Poppy propose maintenant ce service avec des scooters. On compte pour le lancement 25 scooters électriques partagés, mais la flotte sera portée à terme à 100 scooters.

Le système fonctionne selon le principe du « free floating » : pas besoin de ramener le véhicule où vous l’avez trouvé, vous pouvez le laisser n’importe où dans le périmètre couvert par l’application. Le paiement se fait à la minute : 25 centimes pour chaque minute de conduite et 10 centimes quand vous êtes garé mais que vous désirez maintenir la réservation pour la durée de votre choix.

À l’instar des voitures partagées, il n’y a pas de frais d’inscription et le prix par minute comprend tous les frais, y compris le plein d’électricité. On rappellera que la société Scooty propose un service similaire à Bruxelles.