Comme on pouvait s’y attendre, les retouches esthétiques sont discrètes et touchent principalement à la calandre et aux boucliers. À l’intérieur, pas de révolution non plus et le cockpit virtuel demeure l’unique écran.

C’est sous le capot que cela évolue le plus avec la 40 TFSI qui offre maintenant 197 chevaux contre 180 chevaux pour le 1.8 TFSI précédemment. Le moteur de la 45 TFSI affiche 245 chevaux (+ 15 chevaux). Par contre, en passant à 306 chevaux, le bloc de la variante TTS perd 4 chevaux suite au montage d’un filtre à particules. Mais le couple progressant de 20 Nm et la boite étant recalibrée, les accélérations sont légèrement plus rapides : 0 à 100 km/h en 4,5 secondes.