Le premier, placé sur le capot devant le pilote, prend la forme d'un élément capable de se redresser en 2 millisecondes devant le pilote afin de le protéger de débris. Il peut être activé manuellement ou grâce à des capteurs. C'est également le cas du deuxième élément qui peut prendre place au-dessus de la tête du pilote. 

À la recherche de fonds, l'ancien ingénieur de Williams et de Ferrari aurait présenté son projet à quelques personnalités de la F1, Charlie Whiting, Bernie Ecclestone et Christian Horner, mais ils n'ont pas donné suite. 

Lire aussi: