Ancêtres

Cette VW méconnue a vécu dans l’ombre du Combi

Écrit par Stéphane Wamat | 22/02/2021

Au début des années 60, la poste allemande recherche un petit véhicule utilitaire dans lequel les facteurs pourraient effectuer leurs tournées quotidiennes. Chez VW, on n’a sous la main que le légendaire T1, trop encombrant, et la Coccinelle, pas assez pratique. Qu’à cela ne tienne, le constructeur développe un véhicule sur mesure.

Cahier des charges : portes coulissantes pour un accès rapide, 2m³, 40 kilos de charge utile, accès direct à la zone de chargement depuis le poste de conduite, et dimensions compactes pour se faufiler dans la moindre ruelle du moindre village allemand. Voici le résultat : le Type 147 Fridolin, construit sur un châssis de Karmann Ghia et équipé du moteur 1.200cc de la Cox.

VW Fridolin

Vous n’avez jamais vu ce “Frido” ?

C’est normal. Primo, il n’a été construit qu’à un peu plus de 7.000 exemplaires entre 1964 et 1974. Ensuite, il n’a fait carrière que dans les services postaux d’Allemagne et de Suisse, ainsi qu’au sein de certaines entreprises, comme la Lufthansa. Enfin, la compression maximale des coûts de production impliquaient que le Fridolin n’avait reçu aucune protection contre la corrosion, la plupart des exemplaires sont donc “redevenus poussière”. Aujourd’hui, on estime qu’à peu près 200 Fridolin ont survécu.

Fridolin

Vous êtes à la recherche d’une belle voiture classique ? Allez sur Autoclassic.be !

Lire aussi

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Voitures neuves et d'occasion