Après qu’un chauffeur de camion venait de perdre la vie après un grave accident de la circulation, plusieurs conducteurs de voiture se sont rassemblés pour prendre des photos. Bien sûr, ce n’était pas au goût des forces de police présentes, ni de la presse.

Un employé de la Bayerische Rundfunk a confronté un Tchèque à son comportement, et un officier en fonction a également fait un sermon à un usager de la route. On a demandé aux conducteurs en question de descendre de leur voiture et de venir jeter un coup d’œil sur la personne tout juste décédée. “Puisqu’ils sont si intéressés…” Une démarche justifiée ?