A Singapour, les nouvelles voitures, c’est fini!

Pour lutter contre la congestion des routes à Singapour, le gouvernement de la ville-état a décidé de ne plus autoriser l’immatriculation de nouveaux véhicules dès l’an prochain! Pour acheter une voiture, il faudra désormais se débarrasser de la précédente…

Cela signifie que quiconque souhaite remplacer sa voiture dans la micro-nation devra envoyer la précédente à la casse ou la vendre à destination de l’exportation. Plus question de la céder à ses enfants ou de la revendre à un voisin comme cela se fait ailleurs.

Une mesure qui peut paraître radicale, mais qui n’est finalement que l’aboutissement des différentes ordonnances déjà prises par le passé pour limiter l’augmentation de la circulation sur les routes saturées du pays. Depuis les années 90, il est en effet indispensable de se procurer un «Certificate of Entitlement» avant d’acheter une voiture… pour une durée maximale de 10 ans! Les précieux certificats sont scrupuleusement comptés pour limiter la croissance automobile à 0,25% par an, et font l’objet d’une vente aux enchères annuelle.

Dès 2018, cette croissance tombera donc à 0!