Voici pourquoi Fiat et Toyota soutiennent Trump

Dans la bataille qui fait rage entre l’administration Trump et plusieurs Etats dont la Californie au sujet des émissions polluantes, Fiat et Toyota viennent de se rallier au président des Etats-Unis. Et cela, alors que d’autres constructeurs automobiles avaient choisi de soutenir la Californie qui veut protéger le climat.

Voici pourquoi Fiat et Toyota soutiennent Trump

Donald Trump et son administration ont décidé de revenir en arrière concernant les nouvelles normes d’émissions polluantes plus sévères programmées par Barack Obama. Fervent défenseur de l’environnement, l’Etat de Californie s’est opposé au gouvernement Trump, bientôt rejoint par 21 autres Etats.

Certains constructeurs tels que BMW, Ford, Honda ou Volkswagen soutiennent la Californie. D’autres ont finalement choisi de soutenir Trump tels que le groupe Fiat Chrysler Automobiles, Toyota et GM. Si Fiat n’a pas officiellement communiqué, d’après Motor1, Toyota a justifié ce choix par le fait de ne pas vouloir appliquer une différenciation de législation selon les Etats.

Nous ne pensons pas qu’il devrait y avoir différents standards dans différents États” explique Toyota. “Il ne devrait y avoir qu’un standard américain. Cela ne réduit pas notre implication envers l’environnement, ni notre désir de fabriquer des voitures produisant moins d’émissions. Des standards multiples donneront des voitures plus chères. Et si les prix augmentent, les clients garderont leur ancienne voiture, moins efficiente, plus longtemps.”