Mobilité

« Les Belges prêts à abandonner leur voiture »

Une étude révèle que la hausse des prix du carburant pourrait durablement modifier le comportement des Belges en termes de mobilité. Ceux-ci seraient en effet prêts à abandonner leur voiture.

David Leclercq David Leclercq | Publié le 11/02/2022 | Temps de lecture : 2 min

Selon une étude réalisée par HelloSafe, 57,1% des Belges seraient prêts à réduire l’utilisation de leur automobile au quotidien. L’étude a été menée auprès de 313 personnes. La raison de ce changement de comportement ? La hausse des prix des carburants à la pompe.

Il faut dire que si l’on compare à 2020, le contraste est saisissant. En effet, à la suite de la pandémie, la mise à l’arrêt de la planète avait entraîné une chute drastique des prix de l’énergie. Mais depuis, la forte reprise économique a rebattu les cartes et la demande est aujourd’hui plus importante que l’offre.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

La montée des prix n’a d’ailleurs jamais aussi forte qu’au cours de ces 7 derniers mois puisque le prix du litre de Diesel a connu une hausse de plus de 37% et celui de l’essence de 28%.

Changer les habitudes

e-step

Pour les responsables d’HelloSafe, l’approche des Belges est logique, car, compte tenu des coûts, il est assez normal que les automobilistes cherchent des alternatives moins onéreuses pour se déplacer. Cela dit, la proportion de Belges qui se dit prête à changer ses habitudes est assez étonnante, car la voiture est particulièrement ancrée dans notre société et plus spécifiquement dans certaines régions moins urbanisées où les alternatives sont parfois rares.

Quoiqu’il en soit, la remise en cause de ces habitudes montre en tout cas qu’un changement semble s’esquisser pour ce qui touche aux déplacements quotidiens. Notons toutefois que c’est dans la tranche d’âge la plus jeune que le changement de comportement semble le plus envisagé : la proportion de personnes enclines à abandonner la voiture monte en effet à 62% chez les 16-25 ans. Mais là aussi, c’est logique, car, financièrement, c’est aussi la population la plus fragile, celle des étudiants ou des jeunes travailleurs dont le salaire n’est pas (encore) très élevé.

Et comme pour enfoncer encore un peu le clou de cette réalité sociale, l’enquête d’HelloSafe montre aussi que c’est en Wallonie que les habitants seraient les plus décidés à abandonner leur véhicule (59%). Reste à voir de quoi l’avenir sera fait. Selon les dernières projections des économistes, l’inflation (la montée générale des prix) devrait se stabiliser autour de l’été tandis qu’on attend aussi une détente sur les marchés de l’énergie. À suivre…

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité