Mobilité

La SNCB doit garantir des trains plus tôt et plus tard les week-ends

Écrit par Belga | JB | 15/04/2021

La SNCB devrait faire en sorte que davantage de trains roulent tôt et tard durant les week-ends, et qu’un accueil minimal soit prévu à chaque gare, ressort-il de la liste d’exigences pour le prochain contrat de gestion de l’entreprise ferroviaire que le conseil des ministres a approuvé.

De Morgen a obtenu copie du document et en fait état dans ses colonnes mercredi. Le contrat de gestion détaille chaque service qui sera attendu de la SNCB pour les 10 prochaines années en échange de subventions. Le précédent remonte à 2008 et a été prolongé à plusieurs reprises en raison de désaccords politiques.

Désormais, le gouvernement fédéral a établi un cadre pour un nouvel accord qui fera l’objet de négociations au cours des prochains mois. Ce cadre comprend notamment l’exigence de trains roulant tôt et tard durant le week-end. Il fait aussi mention de l’accueil dans les gares, ce qui n’y figurait pas auparavant. Le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) s’était d’ailleurs trouvé désemparé lorsque la SNCB avait décidé de fermer 44 guichets.

Un cadre pour Infrabel

Le gouvernement a également approuvé un cadre pour Infrabel, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire. Celui-ci exige par exemple que l’entreprise contribue à créer rapidement des liaisons internationales ferroviaires entre les villes européennes. D’ici 2030, il est en outre question de doubler le transport de marchandise par rail.

Le ministre de la Mobilité a répondu qu’il souhaitait placer le voyageur et le client au centre des préoccupations. “Avec ces futurs contrats, nous poursuivons plusieurs objectifs pour des entreprises publiques modernes et efficaces. Nous voulons encourager l’utilisation du train, en augmentant le nombre d’usagers et en facilitant la transition vers ce moyen de transport. Nous voulons améliorer les services aux passagers et les performances des entreprises de transport.” M. Gilkinet a ajouté que le terme “contrat de gestion” sera remplacé par “contrat de services publics” pour la SNCB et par “contrat de performance” pour Infrabel. “Notre objectif est d’attirer plus de passagers et d’augmenter le fret ferroviaire. Pour y parvenir, nous devons nous donner les moyens nécessaires, avec un cadre de gestion moderne et des priorités fortes pour l’avenir des chemins de fer.”

Dès la semaine prochaine, les premiers groupes de travail se pencheront sur les contrats de gestion, qui doivent entrer en vigueur en décembre 2022.

Mots-clés

Lire aussi

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Voitures