Papiers d’identité et assimilés

En cas de contrôle routier, d’accident, de vol, vous devrez prouver votre identité et celle de votre moto. N’oubliez donc pas: votre carte d’identité et/ou votre passeport ; votre permis de conduire (et assurez-vous qu’il est valide là où vous vous rendez), les certificat d’immatriculation, de conformité et d’assurance. Ni les papiers concernant votre garantie assistance pour une prise en charge sur place, en vue d’une dépannage, d’une hospitalisation, voire même un rapatriement… Assurez-vous également que vous êtes couverts partout !Gardez-les précieusement dans une pochette plastifiée hermétique.

Moyens de paiement

Quoi qu’il arrive, vous aurez besoin d’argent : carte classique, carte de crédit, mais aussi de l’argent liquide, pour les achats dans certains petits commerces, mais aussi pour les urgences. L’intervention d’un dépanneur peut coûter jusqu’à 200 euros. Pas besoin de tout garder sur vous : la sacoche de réservoir convient parfaitement. Mais pas au même endroit que vos papiers d’identité !

Le trajet

Pour se rendre d’un point à un autre facilement, le GPS (pour les motos qui en sont pourvues) est une assistance ô combien précieuse. Mais ce serait une erreur de vous y fier à 100%: le réseau, la couverture GPS et même l’électronique de l’appareil ne sont pas sans faille. Embarquez donc avec vous une bonne vieille carte routière qui pourra vous rendre de précieux services, notamment en pleine cambrousse.  Notez-y l’emplacement des stations essence et éventuellement des concessions moto (et leur numéro de téléphone) qui se trouvent sur le trajet, surtout si vous quittez l’autoroute.

En cas de bobo…

Emportez avec vous une mini-trousse de secours : désinfectant, pansement, antidouleurs, anti-diarrhéiques contre les infections diverses, les petits bobos ou les piqûres d’insecte. Mais aussi une solution physiologique pour les yeux en cas de poussière. Ainsi que des bouchons auditifs pour soulager vos oreilles si vous passez de longues heures sur la route.

Pièces de rechange

En cas de petit pépin et en attendant l’éventuelle intervention d’un dépanneur ou pour vous rendre chez le garagiste le plus proche, prévoyez quelques pièces bien utile :  la trousse à outils standard complétée par ce qui pourrait manquer (tournevis pinces, clés), un chiffon, un kit anti-crevaison,  une ampoule de phare de rechange, éventuellement un chargeur miniature de batterie, un peu d’huile si l’appoint est nécessaire, un manomètre de poche, un tuyau pour siphonner, etc…. Mais aussi une bombe nettoyante pour la visière de votre casque !