Alfa Romeo Giulia GTA : Mérite-t-elle son appellation ?

Pour répondre à cette question, il faut réviser l’histoire de la marque lombarde. Mais surtout, nous devons nous pencher sur la signification des trois lettres GTA.

Alfa Romeo Giulia GTA : Mérite-t-elle son appellation ?

Petit rappel tout d’abord : cette année, Alfa Romeo fête ses 110 ans. De quoi donner envie à la marque lombarde de ressusciter quelques appellations mythiques.

Moins de poids, plus de puissance

Les lettres GTA sont apparues en 1965, lorsque la Giulia Sprint GT, qui était déjà l’une des références de sa catégorie à l’époque, a été allégée de 195 kg (!) et que son moteur a gagné en puissance (de 115 à 170ch). Vous aurez compris la philosophie : GTA signifie « Gran Turismo Alleggerita », « alleggerita » signifiant allégé.

Même recette

La nouvelle Giulia GTA, celle de 2020, perd jusqu’à 100 kg sur la balance (dans sa version GTAm) grâce à l’adoption de fibre de carbone pour l’arbre de transmission, le capot, le toit, le pare-chocs avant, les passages de roue avant, les inserts de passages de roue arrière, la coque des sièges sport spécifiques avec ceintures de sécurité Sabelt à 6 points, etc. Alfa Romeo a également réussi à sortir 30 chevaux supplémentaires du bloc V6 bi-turbo pour porter sa puissance à 540 chevaux. La réponse est donc « oui », la Giulia GTA de 2020 mérite amplement son appellation !

Dommage qu’elle soit limitée à 500 exemplaires seulement. Mais ceci l’amènera également au même rang que les Giulia GTA des sixties et seventies, celui des « collectors »…