Ce chiffre constitue le meilleur résultat dans l’histoire du constructeur : il dépasse le chiffre atteint entre janvier et octobre 2000 (433.600 véhicules). En octobre, les ventes ont chuté de 16,8 % (total de 33.400 unités vendues). Cette diminution s’explique par la montée en flèche des ventes avant l’introduction de la norme WLTP.

Les livraisons de Seat sont en progression grâce aux excellents résultats des cinq principaux marchés européens. Entre janvier et octobre, l’Allemagne (98.000 ; + 16,6 %), l’Espagne (93.300 ; + 15,0 %), le Royaume-Uni (54.700 ; + 13,1 %), la France (26.000 ; + 27,9 %) et l’Italie (17.600 ; + 15,7 %) ont enregistré une croissance à deux chiffres.

Ces pays sont à l’origine de la croissance de Seat avec l’Algérie, où la marque a déjà livré 16.800 véhicules, soit quatre fois plus qu’à la même période en 2017 (3.900)! L’Autriche (16.900 ; + 11,1 %), la Pologne (10.700 ; + 15,8 %), et le Portugal (8.500 ; + 23,9 %), sans oublier la Belgique (8 .00 ; + 28,4 %) sont quatre autres grands marchés où Seat a enregistré une solide croissance entre janvier et octobre.