Les autorités britanniques estiment que, dès 2030, les véhicules électriques et plug-in hybrides représenteront déjà 50% des ventes de voitures neuves, tandis qu’ils ne représentent que 2,2% du marché britannique actuel. En 2050, l’objectif est fixé à 100%.

Pour ce faire, le ministère des Transports britannique a promis d’investir 1,5 milliard de livres sterling dans les véhicules à très faibles émissions d’ici 2020. Des bornes de recharge seront aussi obligatoires dans tous les nouveaux logements en Angleterre et de nouveaux lampadaires permettront de recharger les véhicules.