Enyaq, le crossover électrique Skoda

L’Enyaq est donc une nouvelle étape de première importance dans l’histoire du constructeur tchèque. Pas exactement le premier véhicule électrique, car certains se souviennent par exemple de la tentative d’une Favorit électrique dans les années 90 (La Skoda Eltra). Intéressante, certes, mais produite à 200 exemplaires à peine, à une époque où peu de monde s’interessait à ce type de propulsion…

Enyaq, le crossover électrique Skoda

Cette fois il s’agit d’une génération inédite et beaucoup plus ambitieuse car produite sur base de la nouvelle plateforme MEB du Groupe Volkswagen. D’après les premières indiscrétions, il s’agira d’un SUV/crossover dont le gabarit se situerait entre ceux d’une Octavia et d’un Kodiaq. Selon les possibilités offertes par ce que l’on connaît déjà des projets du Groupe Volkswagen il pourrait s’agir d’une variante du concept ID4. La version définitive de série de ce dernier sera présentée à l’occasion du prochain Salon de Genève.

Le choix du 12 mai pour présenter, par la suite, l’Enyaq, n’est pas un hasard : le 12/5 fait référence aux 125 ans que la marque fête cette année. Pour revenir au nom choisi par Skoda, l’Enyaq, il s’agit d’un terme dérivé du terme Enya qui, en irlandais, signifie “source de la vie”, le début de la nature. Tout un poème à découvrir, sur quatre roues, avant cet été.