Ainsi, le partenariat entre Renault et Mercedes (propriétaire de Smart) pour la construction de petites voitures pourrait prendre fin après la génération actuelle de Twingo et de ForFour. Cela signifierait la disparition de la marque Smart à l’horizon 2026.

C’est ensuite Mercedes qui occuperait directement le segment, toujours selon les rumeurs. La plateforme de la prochaine génération de Classe A pourra ainsi être adaptée vers le bas et Mercedes donnerait naissance à la Classe U. Evidemment, des moteurs thermiques mais aussi électriques pourraient aussi être proposés.