L’information, issue d’une présentation des travaux du ministre au parlement, figure mardi dans les journaux flamands Het Nieuwsblad, Het Belang Van Limburg et Gazet van Antwerpen.

Le porte-parole du ministre a confirmé auprès de ces rédactions l’intention de modifier l’article du Code de la route relatif aux rétroviseurs (obligatoires). “Quand le nouveau Code de la route entrera en vigueur, il sera obligatoire que la voiture dispose de ce qu’on appelle des aides à la vision indirecte. Cela pourra prendre la forme des traditionnels rétroviseurs latéraux et central, mais aussi celle de systèmes de caméra permettant au conducteur de voir sur son tableau de bord la circulation à côté et derrière le véhicule”.

Concrètement, si une voiture est équipée d’un dispositif de vision indirecte lui permettant de voir ce qui se passe hors du champ de vision normal du conducteur, soit derrière et sur les côtés, la voiture pourra se passer de rétroviseurs. Les journaux flamands soulignent que cette adaptation rencontre les attentes des constructeurs automobiles, convaincus que l’auto du futur sera une voiture sans “rétro”, pour une question d’aérodynamique, de risques de casse et de sécurité. Il s’agirait ainsi d’une bonne nouvelle pour les cyclistes, pointent les journaux.