Actualité

Rolls-Royce dépoussière sa mascotte

Dans le monde de l’automobile, quoi de plus marquant que le « Spirit of Ecstasy », la mascotte qui trône fièrement sur les calandre des Rolls-Royce. Lorsque le constructeur entreprend de la moderniser, on peut parler de véritable révolution. 

Écrit par Maxime Hérion | 09/02/2022

Créée en 1911 par le sculpteur anglais Charles Sykes pour le compte de Rolls-Royce, le « Spirit of Ecstasy » est une mascotte destinée à figurer sur la calandre des voitures de la marque, représentant une femme inclinée vers l’avant, les bras en arrière.

Spirit of Ecstasy 2022

Publicité

Devenu le symbole de la marque, cet emblème a traversé les époques sous des formes diverses puisqu’à une certaine époque, le « Spirit of Ecstasy » a même représenté une dame assise. D’abord réalisé en argent massif, il a ensuite été fabriqué en inox et, pour éviter toutes les convoitises, il est équipé depuis une trentaine d’années d’un système qui le rétracte automatiquement en cas de tentative d’arrachage.

Nouveau Virage

Spirit of Ecstasy 2022 official

Depuis sa reprise par BMW en 1998, Rolls-Royce est sortie de son classicisme pour amorcer le virage de la modernité. Attention toutefois, la firme britannique n’a pas sacrifié les éléments qui ont fait sa réputation, comme son intérieur ultra-soigné, son design intemporel et bien sûr… sa calandre surmontée de la dame ailée.

Associez cela à une technique enfin en adéquation avec son époque, et vous obtenez un gros succès commercial. C’est le cas, puisque le constructeur n’a plus cessé de battre chaque année ses propres records de ventes. Cependant, il est temps d’assurer l’avenir et de ne pas rater le virage obligatoire de l’électrification. C’est pourquoi Rolls-Royce ne produira plus que des modèles à batteries dès 2030. Le premier d’entre eux sera la Spectre (2023), et cette révolution pour la marque devait être assortie d’une autre nouveauté : une version actualisée du « Spirit of Ecstasy ».

Rolls-Royce Spectre

Revoir une légende

La nouvelle mouture de la mascotte a demandé pas moins de 830 heures de travail. Par rapport à celle qu’on connaît, elle est moins haute (8,27 cm contre 10 auparavant) et plus profilée. Esthétiquement, elle se distingue par le fait que la dame a une jambe en avant, ce qui la rend plus dynamique.

Spirit of Ecstasy front

Réservé aux modèles électriques, le nouveau « Spirit of Ecstasy » fera ses grands débuts sur la Spectre, un luxueux coupé au Cx record de 0,26.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé