Ancêtres

5 voitures anciennes à restaurer et à entretenir vous-même

Si le marché de la voiture ancienne a cartonné ces dernières années, les transactions sont actuellement un peu en baisse compte tenu de la situation sanitaire. Un petit passage à vide avant la reprise, car la crise montre que les gens souhaitent se recentrer sur des activités de plaisir et de proximité. Exactement ce que permet la possession d’une voiture ancienne. En voici 5 qui se distinguent par leur simplicité.

David Leclercq David Leclercq | Publié le 09/02/2021 | Temps de lecture : 3 min

La voiture de collection est au même titre qu’une œuvre d’art un placement. Pour peu qu’elles soient bien choisies, ces voitures sont de vraies valeurs refuges sur le long terme. Et pas besoin de dépenser des cents et des milles, car certaines d’entre elles ne demandent pas de connaissance mécanique hors pair. La simplicité est le maître mot, ce qui permet même d’intervenir soi-même en cas de problème.

1. Fiat 500

Fiat 500

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Dès 1957, la Fiat 500 ou le pot de yaourt comme elle est appelée aussi communément fait un carton plein auprès du public : elle est abordable, craquante et aussi… très simple mécaniquement ce qui permet facilement d’intervenir soi-même lorsqu’il faut procéder à un entretien ou même remplacer des pièces. Oui, mais 60 ans avancerez-vous ? Et bien, c’est toujours le cas. Pourquoi ? Parce que toutes les pièces de cette automobile continuent à être fabriquées et que l’automobile est dépourvue de toute électronique.

2. Trabant 601

Trabant 601

Qui ne connaît pas cette marque venue de l’Est. La Trabant a été produite entre 1964 et… 1999 ! Autant dire qu’il y en a eu un paquet et que les pièces se trouvent facilement. Autre avantage : son moteur 2 temps ne demande aucune vidange tandis que la carrosserie fabriquée en Duroplast (une sorte de plastique) ne rouille pas. Du coup, l’entretien se limite au remplacement des bougies et des filtres auxquels il faut ajouter quelques réglages à la portée de tous.

3. Citroën Méhari

Citroën Méhari

La Citroën Méhari n’est rien d’autre qu’une 2CV avec une autre carrosserie ô combien plus amusante, surtout pour ceux qui apprécient voyager au grand air en été. L’avantage de la Méhari, c’est que sa carrosserie ne rouille pas puisqu’elle est réalisée en plastique ABS. En outre, l’habitacle résiste aux intempéries tandis que, pour le poids, le moteur de 602 cm3 est robuste et toutes ses pièces restent encore en fabrication aujourd’hui. Seul point d’attention comme pour la Trabant : un châssis tubulaire en acier qui rouille facilement si on y prête pas attention.

4. Renault 4

Renault 4

La concurrente de la Citroën 2CV poursuivait les mêmes objectifs d’économie et de simplicité. Apparu en 1961, le modèle a naturellement évolué jusqu’aux années 80. Si le châssis en acier demande un peu d’attention pour éviter qu’il ne rouille, le reste est vraiment un jeu d’enfant : hormis de l’huile moteur et pour boîte de vitesse, quelques filtres et des bougies, il ne faut rien de complexe pour s’assurer les services de cette Renault.

5. Volkswagen Coccinelle

VW Käfer

La Coccinelle est sans doute la voiture la plus simple jamais conçue. C’était d’ailleurs l’objectif de son concepteur, Ferdinand Porsche. L’avantage du modèle, c’est qu’il a été fabriqué jusqu’il y a peu et que la production a été telle que vous trouverez toujours des pièces ou un passionné à proximité de chez vous pour vous aider !

Vous êtes à la recherche d’une belle voiture classique ? Allez sur Autoclassic.be !

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité