La division Volkswagen Group Components fournit le moteur qui est aussi celui de l’e-Up, tandis que la transmission à rapport unique est construite à Kassel et que la batterie provient de Braunschweig. Cette dernière comporte 14 modules d’une capacité de 2,6 kWh. La capacité totale de la batterie atteint 36,8 kWh.

e-Kafer

Quant au moteur, il développe 60 kW/82 ch, soit bien plus que le brave seize-cents de la VW 1303S dont la cavalerie n’excédait pas 50 ch. Aussi le freinage et les liaisons au sol ont-ils été revus en conséquence, aussi pour supporter le poids supplémentaire dû à la présence de la batterie.

L’e-Cox signe des accélérations étonnantes (0 à 80 km/h en moins de 8 secondes!) et pointe à 150 km/h. L’autonomie annoncée est d’environ 200 km et selon les ingénieurs l’installation électrique de la voiture est parfaitement compatible avec les bornes de recharge rapide. Ce kit de conversion électrique serait également utilisable sur d’autres VW anciennes.

e

Pour l’heure des essais sont menés avec une Porsche 356 et un Combi VW T1, dont l’architecture est similaire à celle de la Coccinelle. A l’heure actuelle, ni tarifs ni date de commercialisation n’ont été rendus publics.