La voiture que vous avez sous les yeux a passé toute sa vie en Belgique. Elle a été vendue à son premier propriétaire le 4 février 1960 dans la concession Francorchamps Motors (toujours existante) du pilote belge Jacques Swaters.

En mars 2005, la belle au cheval cabré a été restaurée par la Carrozzeria Nova Rinascente de Dino Cognolato, l’un des maîtres-carrossiers italien. La partie mécanique V12 3.0 Colombo a également été confiée à un expert : Corrado Patella, spécialisé dans la préparation des motorisations Ferrari dédiées à la route mais aussi à la course. Après être sortie de sa phase de restauration en mars 2009, cette Ferrari 250 GT Pininfarina Coupé a remporté le Prix d’élégance du Zoute Concours d’Élégance 2014.

Après pareille récompense et pareille restauration (4 ans, tout de même !), on peut mieux comprendre la revalorisation d’un tel bijou. Surtout lorsque ce dernier possède un certificat officiel remis par le département classique de la maison-mère…