Une section sur une autoroute allemande a attiré l’attention des agents. Ils ont supposé qu’il s’agissait d’une course, ce qui, bien sûr, n’est pas la même chose. Il ont dès lors mis les moyens nécessaires pour arrêter la caravane et environ 120 voitures ont été saisies, dont quelques pièces hors de prix…

Depuis vendredi, la plupart des voitures ont été autorisées à reprendre la route. Ils ont été relâchés par groupes, de maximum quatre par heure. Pendant ce temps, les organisateurs de l’Eurorally continuent d’insister sur le fait que leur événement n’est pas une compétition. “Nous nous efforçons d’offrir un style de vacances où nous visitons de grands événements dans plusieurs pays”.

Capture d’écran + vidéo : Global News/Youtube