Quand Subaru voulait s’attaquer à un roadster culte… avec une hybride !

Véritable success story depuis son lancement, la Mazda MX-5 a attiré bien des convoitises d’autres constructeurs, sans jamais vraiment inquiéter le roadster japonais. Même parmi ses compatriotes, certains constructeurs que l’on n’attendait pas ont un temps envisagé de s’y frotter, notamment Subaru.

Quand Subaru voulait s’attaquer à un roadster culte… avec une hybride !

Salon de Tokyo 2003. Subaru surprend en dévoilant sur son stand un étonnant roadster répondant au nom de B9 Scrambler. Toujours à l’état de concept, ce roadster a clairement en ligne de mire une certaine Mazda MX-5. Ce show-car semble surtout destiné à mesurer les réactions du public avant d’envisager un réel développement en série. Le design était inspiré du passé aéronautique de Subaru, avec des traits particulièrement aérodynamiques.

Hybride

Le plus étonnant était en fait à chercher sous le capot, où trônait un petite motorisation hybride de 138 chevaux. Celui-ci associait un moteur Boxer (architecture à cylindres à plat chère à Subaru) quatre cylindres 2.0l et un moteur électrique capable de faire rouler seul la voiture jusqu’à 80 km/h !

Et la modernité ne s’arrêtait pas là puisque le B9 Scrambler était également équipé de caméras avant et arrière, d’une suspension pneumatique, d’un régulateur de vitesse adaptatif et d’un dispositif d’alerte de changement de voie. Autant de systèmes qui nous semblent familiers aujourd’hui.

Finalement, ce B9 Scrambler disparaitra sans donner de suite. Peut-être à cause du coût de ces développements ou d’un marché jugé trop restreint ? Mystère.