Camping-Car : L’effrayant crash-test

A quelques mois des transhumances estivales, l’administration des transports suédoise a soumis deux mobilhomes au crash-test. Et au vu des résultats, mieux vaut éviter l’accident à bord de ces maisons roulantes.

Camping-Car : L’effrayant crash-test

Vu le succès croissant des mobilhomes en Suède, le « Trafikverket » (petit nom de l’administration des transports) a voulu mesurer les risques encourus par les passagers en cas d’accident, et a donc soumis deux d’entre eux à un crash-test, similaire à ceux de l’organisme Euro NCAP. Les véhicules étaient donc projetés à une vitesse de 64 km/h contre un bloc et un mur de béton symbolisant les obstacles.

Le premier crash-test a été réalisé avec un semi-intégral (intégrant un châssis et une cabine d’utilitaire), et la vidéo fait froid dans le dos. Lors de l’impact, le siège conducteur se détache et se retrouve projeté vers l’arrière, pour s’écraser contre le siège-bébé situé derrière-lui, heureusement solidement attaché. La cabine est littéralement écrasée sous le choc.

Le second test, réalisé avec un intégral (carrosserie profilée d’un seul tenant) est encore plus effrayant, en raison notamment de la cabine très avancée qui limite l’absorption des forces en cas d’impact. Sous la violence du choc, l’engin se disloque complètement jusqu’au-delà de l’essieu avant, et l’habitacle s’écrase jusqu’à la seconde rangée de sièges. La carrosserie se désolidarise en outre presque entièrement du châssis.

Partage écran & vidéo : Trafikverket/YouTube