Électrique

Ces marques deviennent 100% électriques

Avec la norme Euro 7 qui se profile à l’horizon et qui impose une réduction des émissions de CO2 de pas moins de 90%, les constructeurs n’ont d’autre choix que de passer en masse à la production de véhicules qui ne produisent (presque) aucune émission. Voici une vue d’ensemble.

Écrit par Joris Bosseloo | 05/06/2021

Lorsque le chef de Jaguar a annoncé lors d’une conférence de presse au début de l’année que la marque deviendrait 100% électrique d’ici 2025, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Mais bien sûr, ce fabricant n’est pas le seul à avoir de tels projets. Alpine, qui reprend les modèles RS de Renault, souhaite également ne développer que des voitures de sport électriques à partir de ce même moment.

2030 comme objectif

La plupart des constructeurs automobiles qui ont indiqué qu’ils allaient passer au tout électrique ont inscrit 2030 dans leur agenda. Pensez à Volvo (de préférence avant 2030), Ford Europe, Bentley, Lotus (qui produira son tout dernier modèle à essence avec la future Emira), Mini, Volkswagen, Fiat et Nissan.

Publicité

Et aussi…

General Motors, qui n’est plus actif en Europe depuis l’acquisition d’Opel par PSA, qui fait désormais partie du groupe Stellantis, a désigné 2035 comme étant l’année de la grande transition. Quatre ans plus tard, ce sera le tour de Land Rover, l’autre moitié de Jaguar (ensemble, ils forment Jaguar Land Rover), car cette marque prévoit elle aussi de ne vendre que des véhicules électriques à partir de 2039. Audi et Mercedes, pour leur part, ont annoncé qu’ils continueraient à développer leurs moteurs essence et diesel existants, mais qu’aucun nouveau moteur n’était prévu. Bref, eux aussi finiront par jouer la carte du 100% électrique, comme toutes les marques pourraient (devoir) le faire à terme, y compris Rolls-Royce, qui a révélé très récemment l’arrivée de la “Silent Shadow”. Les voitures à hydrogène sont également une possibilité, mais il y a encore beaucoup de doutes à ce sujet. Les seuls grands acteurs qui y croient pour le moment sont Toyota et Hyundai-Kia. Ce dernier groupe vient d’annoncer son intention de passer complètement aux groupes motopropulseurs alternatifs d’ici 2040.

Et qu’en est-il des marques de voitures de sport ?

Lamborghini a déjà affirmé que tous ses modèles seraient équipés d’une prise dans un avenir proche. À partir de 2024, ce constructeur italien construira exclusivement des voitures électriques et hybrides rechargeables. L’incertitude est un peu plus grande en ce qui concerne Ferrari, mais nous savons que son premier véhicule électrique sera lancé vers 2025, du moins c’est ce qu’il semble. Porsche restera probablement un outsider. La Taycan est un énorme succès (c’est même le modèle le plus vendu) mais les Allemands ne sont pas si enthousiastes à l’idée de se débarrasser du moteur boxer de la 911 et travaillent d’arrache-pied sur un carburant synthétique appelé eFuel, qui aurait un très faible impact environnemental et ne nécessiterait pas de modifications des moteurs à essence existants.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé