Essais auto

ESSAI Mercedes Classe C All Terrain : Le SUV sans le SUV

La folie SUV nous fait presque oublier une niche très en vogue au début des années 2000. Pourtant, le break tout chemin a au-moins autant de qualités, sans les défauts… Nous avons conduit la nouvelle Mercedes Classe C All Terrain !

Écrit par Laurent Zilli | 15/12/2021

Avant le SUV, le comble du chic était en effet de rouler en Audi A6 Allroad ou en Volvo XC70. La recette était d’ailleurs déjà similaire : garde au sol augmentée, transmission 4×4 et look un peu plus aventurier. Alors quel est aujourd’hui l’intérêt du break tout-chemin ? D’abord, il a toujours ce côté « rouler différent » que le SUV a perdu à force d’omniprésence.

Mercedes C All-Terrain 2021

Ensuite, ce dernier a très majoritairement abandonné le 4×4. Rappelons aussi qu’à dimensions égales, un break reste une familiale tout aussi pratique, sinon plus. Et ajoutons enfin qu’en cette période focalisée sur les émissions, donc sur la conso, un break, même tout chemin, est plus aérodynamique qu’un SUV, donc moins gourmand.

Vraies capacités hors-piste

Mercedes C All-Terrain

C’est pour ces raisons que nous avons d’emblée un apriori favorable vis-à-vis de la recette All Terrain et autres appellations, pour la première fois appliquée à la Classe C break. Cet a priori est renforcé par un design dont l’élégance n’est en rien entamé par les retouches « baroudeuses ». Sur la route, les 4 cm de hauteur supplémentaire se ressentent en conduite très engagée, le roulis en virage étant un peu plus présent.

Mais le confort reste celui d’une Mercedes, et c’est quand on quitte l’asphalte que la voiture impressionne. Grâce à son différentiel central pouvant verrouiller sa répartition du couple à 43% devant, 57% derrière, et grâce à un mode de conduite Offroad, la Classe C All Terrain est réellement compétente en hors-piste. Pas comme un Classe G bien sûr, mais le sable, la boue, les fortes montées…

C Class compass

Elle gère ! Etonnant de voir ce joli break crapahuter là où des SUV aux allures de 4×4 rendraient les armes. Enfin, quand on ajoute jusqu’à 1.800 kilos de capacité de remorquage, on entrevoit l’étendue des possibilités pour une certaine clientèle, les propriétaires de chevaux par exemple.

Conclusion

La Mercedes Classe C All Terrain a la valeur ajoutée que la majorité des SUV ont oubliée. Et si tout n’est que question de mode, celle d’aujourd’hui n’a-t-elle pas assez duré ? Allez, passons enfin à quelque chose de plus élégant !

Mercedes C All-Terrain 2021 dashboard

La C 220d 4Matic All Terrain : fiche technique

Moteur : 4 cyl., turbo diesel mild hybrid, 1.993cc ; 200ch (+20) à 3.600 tr/min ; 440Nm (+200) de 1.800 à 2.800 tr/min

Transmission : aux 4 roues.

Boîte : auto 9 rapports.

L/l/h (mm) : 4.755/1.820/1.494

Poids à vide (kg) : 1.875

Volume du coffre (l) : 490 – 1.510

Réservoir (l) : 40

0 à 100 km/h (sec.) : 7,2

Prix : 56.507 € TVAC

Puissance : 200 ch

V-max : 231 km/h

Conso. mixte : 5 l/100km

CO2 : 131 g/km

Autres motorisations :

C 200 : 204ch ; 6,9l/100km ; 231km/h ; 55.297€ TVAC

Note de la rédaction

Points forts

  • Plus originale qu'un énième SUV
  • Moins énergivore qu'un SUV
  • Elégance préservée
  • Réelles capacités hors-piste

Points faibles

  • Maîtrise du roulis perfectible
  • Pas de suspensions réglables en hauteur

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé