Jusqu’à présent, Nissan proposait en entrée de gamme le 1.2 DIG-T essence 115ch/190Nm. Mais les clients se plaignaient d’un manque de pêche. Aujourd’hui, l’augmentation de puissance et de couple est donc considérable grâce au nouveau 4 cylindres 1.3 DIG-T développé par l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et Daimler : + 25 chevaux (140) et + 50Nm (240), alors que la consommation est en diminution (5,3l/100km en NEDC recalculé contre 5,6l/100km NEDC). Les avantages en termes de couple et de consommation sont du même acabit si on évoque l’ancien 1.6 DIG-T 163ch/240Nm (5,8l/100km) et qu’on le compare à la version 160ch du 1.3 DIG-T (260Nm, 5,3l/100km). Car oui, en résumé, ce nouveau 1.3 DIG-T remplace deux motorisations à lui tout seul !

Être raisonnable

Dans sa version la moins puissante, ce 1.3 essence nous a vraiment séduits, et ce dès les premiers kilomètres. Son couple maximal de 240 Nm disponible dès 1.600 tr/min lui permet quasiment de se comporter comme un moteur diesel, tout en souplesse. Même s’il ne peut s’acquérir avec une boîte automatique, pour nous, il s’agit du maître achat, disponible dès 23.990€ TVAC. Mais si vous devez tracter une remorque, c’est vers la version la plus puissante qu’il faut se tourner, bénéficiant d’une capacité de remorquage plus élevée de 200 kg (1.500 kg), que ce soit en boîte manuelle à 6 rapports ou en DCT. Avec sa plage de couple maximale située plus haut, à partir de 2.000 tr/min, la version de 160ch se révèle d’ailleurs plus agréable combinée à cette nouvelle boîte auto.

Conclusion

Ce nouveau moteur nous a tellement enthousiasmés, surtout dans sa version la moins puissante, qu’on en a presque oublié que Nissan propose aussi une évolution du système multimédia du Qashqai !

  • Silence
  • Version 140ch amplement suffisante
  • Boîte DCT agréable
  • Système multimédia perfectionné
  • Boîte auto uniquement en 160ch