ESSAI Skoda Superb iV : Un peu plus Superb encore…

Quelle que soit essence ou diesel, la Skoda Superb est une voiture hautement recommandable. Et voici que sa nouvelle motorisation hybride rechargeable renforce encore ses nombreuses qualités.

ESSAI Skoda Superb iV : Un peu plus Superb encore…

La Skoda Superb iV combine le bloc essence 1.4 TSI 156ch et un moteur électrique 115ch. C’est ce dernier qui est privilégié au démarrage de l’auto, qui démarre par défaut sur le mode « E », favorisant donc la conduite 100% électrique. Malgré une puissance limitée, ce moteur surprend par sa vivacité, et par son habileté à se débrouiller seul, sans l’appui du moteur thermique, même aux allures légales sur autoroute. Le moteur thermique n’entre en action qu’en cas de (très) fortes sollicitations ou, évidemment, une fois les 62 km promis par la batterie de 13 kWh épuisés. Et la transition de l’un à l’autre se fait de manière tout à fait imperceptible, même auditivement, le moteur TSI faisant preuve d’une discrétion absolue à bord.

Conso étonnante

Le mode « Hybrid » permet de pousser l’alternance entre électricité et essence, tout en rechargeant la batterie. Celle-ci profite aussi de la régénération produite au freinage, optimisée par un mode « Brake » sur la boîte de vitesses qui, s’il ne permet pas réellement de « one pedal driving », fait déjà montre d’une belle force de freinage. Les chiffres de consommation relevés lors de nos deux boucles d’essai (+/- 100 km chacune) témoignent de l’efficience permise en tirant le meilleur parti de l’hybridation, et donc en chargeant la batterie comme il se doit : l’ordinateur de bord indiquait 4,9l/100km de moyenne au volant du break et… 3,9l/100km avec la berline ! Et dans le cadre d’une utilisation optimale sur les trajets domicile-travail, il sera donc possible de rouler pratiquement exclusivement à l’électricité, tant l’autonomie annoncée semble réaliste.

Pas de bémol donc pour cette Superb iV ? Si, un : l’intégration de la batterie s’est faite au détriment du coffre, qui descend à 485 litres sur la berline, 510 sur le break.

Conclusion

Pour une première incursion dans le monde de l’hybride, cette Superb iV est une indéniable réussite.

La Superb iV Combi en quelques chiffres

Moteur : 4 cyl., essence, turbo, 1.395cc ; 156ch de 5.000 à 7.600tr/min ; 250Nm de 1.550 à 3.500tr/min + moteur électrique 115ch/330Nm.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : auto 6 rapports.

L/l/H (mm) : 4.862/1.864/1.477

Poids à vide (kg) : 1.752

Volume du coffre (l): 510

Réservoir (l) : 50

0 à 100 km/h (sec.) : 7,8

Prix : 38.760 € TVAC

Puissance : 218 ch

V-max : 224 km/h

Conso. mixte : 1,6 l/100km

CO2 : 37 g/km