TOP 5 des voitures à… 6 roues !

Disproportionnées et délirantes, les voitures à six roues ne courent pas les rues ! Voici nos 5 modèles préférés qui adoptent ce choix technique pour le moins singulier !

TOP 5 des voitures à… 6 roues !

Panther 6

Cet engin bizarre produit à seulement 2 exemplaires a été inspiré par la monoplace Tyrell P34 à six roues qui courrait en Formule 1 au milieu des années 70. Produite par Panther à qui on doit les célèbres Kallista et Lima, la « 6 » disposait d’un moteur de Cadillac Eldorado. Ce V8 de 8,2 litres était associé à deux turbos pour une puissance de 600 ch.

Mercedes G63 AMG 6×6

Vendu de 2013 à 2015, ce mastodonte de 5,87 m de long a tout de même été produit à plus de 500 exemplaires. Réhaussé et allongé par rapport à un G63 AMG « classique », le 6×6 était avant tout destiné au marché des Emirats Arabes Unis. Avec un V8 de 5,5 litres développant 536 ch sous le capot, ce véhicule avait assez de ressources pour crapahuter dans les dunes.

Renault 5 Turbo de Léotard

Disparu en 2014, Christian de Léotard était un esprit libre. Spécialiste des véhicules à 6 roues, il avait participé au Paris-Dakar à plusieurs reprises au début des années 80. Il aurait transformé trois Renault 5 dont une Turbo, la plus connue des amateurs. Embarquant deux moteurs avec elle (un turbo et un bloc de R5 Alpine), elle disposait de quatre roues motrices et d’un système permettant de changer les rapports des deux boîtes de vitesse en même temps ! Malheureusement, elle a complétement brûlé au début des années 2000…

Citroën CX Tissier

Basée en France, l’entreprise Tissier avait pour caractéristique originale d’être spécialisée dans la transformation de berlines Citroën en véhicules à six roues. Si elle a débuté en 1972 avec des DS, elle s’est très vite tournée vers la CX. Destinées à de nombreuses utilisations (porte-voitures, ambulances, etc.), les Tissier sont surtout connues pour leurs impressionnantes versions fourgon appelées « bagagères », largement utilisées par les sociétés de presse qui utilisaient leur volume conséquent pour transporter des magazines.

Covini C6W

Vous n’en aviez jamais entendu parler ? Construite en Italie, la Covini C6W a été lancée en 1998. Construite à l’unité (sans blague !), cette sportive faite de fibre de verre et de fibre de carbone est motorisée par un V8 de 4,2 litres (d’origine Audi) qui développe 500 ch ! Capable de rouler à 300 km/h et d’abattre le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, la Covini C6W est à vous pour la modique somme de 580.000 € !