Jaguar-Land Rover, le groupe enfin sorti du rouge ?

Dans la tourmente avec des ventes en baisse dans chacune de ses marques, Jaguar-Land Rover vient pourtant d’annoncer des résultats trimestriels bénéficiaires. Une excellente surprise à mettre au crédit de l’efficacité de sa politique d’austérité.

Jaguar-Land Rover, le groupe enfin sorti du rouge ?

Jaguar-Land Rover a enregistré des revenus en hausse de 8% au cours du dernier trimestre, atteignant 6 milliards de livres sterling (6,95 Md€), dégageant un bénéfice avant impôts de quelque 156 M£ (180 M€). Un bon indicateur sur la santé financière retrouvée du groupe après plusieurs années de vaches maigres en dépit de l’argent injecté par son propriétaire, l’Indien Tata.

Il faut voir dans ces bons résultats le fruit de la politique d’austérité engagée par le groupe en janvier dernier, qui vise 2,5 Md£ (2,9Md€) d’économies en 18 mois. 4.500 suppressions de postes avaient notamment été annoncées pour y parvenir, face à des ventes décevantes et des déconvenues sur les marchés d’envergure, Chine et Inde notamment.

Tout n’est pas encore gagné, mais l’avenir se dégage quelque peu pour les deux marques de luxe britanniques.