Nouvelles technologies

Identification digitale chez Hyundai

De plus en plus de constructeurs proposent aujourd’hui des accès “mains libres” (keyless). Le conducteur peut alors conserver la clé (pou la carte codée) en poche. La voiture détecte automatiquement la présence de la clé virtuelle pour permettre à l’utilisateur de déverrouiller les portières et de démarrer le moteur.

Belga | Publié le 02/01/2019 | Temps de lecture : 2 min

Aujourd’hui, Hyundai franchit une étape supplémentaire en remplaçant ce système par une reconnaissance digitale: le conducteur pose le doit sur un scanner à côté de la poignée de porte. La voiture reconnaît alors l’utilisateur et adopte d’emblée les réglages de siège et de radio définis par le conducteur. Plus besoin dès lors d’avoir une clé dans sa poche.

Comme l’empreinte digitale est unique, les risques d’utilisation frauduleuse sont inexistants. Mieux encore, le système est plus sûr qu’une clé à puce. On pourrait croire qu’il ne s’agit que d’un gadget destiné aux distrait(e)s mais le système pourrait s’avérer particulièrement intéressant sur un véhicule destiné à être utilisé par différentes personnes. La solution semble notamment idéale pour les voitures partagées, dont les utilisateurs se rencontrent rarement pour se transmettre une clé. Aujourd’hui, les voitures partagées se (dé)verrouillent grâce à des applis smartphone.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Le système est prêt à accéder au stade de la série et devrait être proposé début 2019 sur le Santa Fe.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité