5 choses que vous ne saviez pas sur la nouvelle BMW Série 1 !

Modèle le plus vendu de BMW, la Série 1 de troisième génération se renouvelle entièrement et fait entrer la marque dans une nouvelle ère. Voici 5 choses que vous ne saviez pas à son sujet.

5 choses que vous ne saviez pas sur la nouvelle BMW Série 1 !

C’est une traction !

Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin ! Dernière propulsion dans son segment, la Série 1 cède aux sirènes de la traction, après la Série 2 Active Tourer, le X1 et le X2. Explication : pour des raisons de coûts, elle partage sa plateforme avec la Mini. Il n’y a pas de petites économies…

Elle est plus spacieuse

5 choses que vous ignorez au sujet de la Ford Focus ST

Quand on voit le peu d’espace aux jambes dont bénéficient les passagers arrière du modèle actuel, ce n’est pas du luxe ! Grâce à la traction, la Série 1 gagne un peu d’habitabilité, bien qu’elle soit légèrement plus courte que l’ancienne. De là à la présenter comme une familiale spacieuse, il y a un pas que nous ne ferons pas.

En 5 portes uniquement

Devenue très marginale au niveau des ventes, la version 3 portes de la Série 1 passe à la trappe. Désormais, seule subsiste la déclinaison 5 portes.

Hey BMW

À l’instar de sa grande concurrente, la Mercedes Classe A, la BMW Série 1 s’offre un assistant personnel électronique qui s’active dès que l’on prononce « Hey BMW ». Là-dessus, on peut regretter le manque d’originalité de la firme bavaroise.

En 4 roues motrices également

Dans sa version de pointe M135i, forte de 306 ch et désormais équipée d’un 4 cylindres turbo disposé transversalement, la Série 1 n’est disponible qu’en version à 4 roues motrices xDrive. Ce système devrait également être proposé ultérieurement avec d’autres motorisations.