Mercedes annonce la couleur: le GLE sera imposant – donc plus spacieux – et farci de technologies. En allongeant son empattement de 8 centimètres, il adopte carrément une troisième rangée de sièges.

Le Mercedes se décline en deux finitions: l’une plus classique, l’autre plus sportive. Dans les deux cas, les premières informations font état d’une grille de radiateur à clapets actifs afin de soigner sa trainée aérodynamique et sa consommation.
Pour les technologies liées à la sécurité, Mercedes lui offre un système innovant lui permettant de rouler de façon autonome dans les embouteillages, jusque 60 km/h.

Une fonction baptisée «Turn off» ralenti le GLE jusqu’à l’arrêt lors d’un changement de direction trop franc et qu’un risque de collision avec un véhicule arrivant en sens inverse est détecté. Le grand SUV jouit aussi d’un assistant au parking avec ou sans remorque.

Sans oublier une suspension pneumatique dont le «scanner de surface de la route» anticipe la présence d’un trou ou d’un obstacle.
A bord, place aux écrans, à l’instar des Mercedes les plus récentes, avec dans son cas deux dalles numériques de 12,3”. Le GLE reçoit aussi le système multimédia MBUX à commande vocale dernier cri.
Le Mercedes arrivera sur le marché début 2019 avec un moteur à essence de 367 ch couplé à un dispositif d’hybridation légère Q-Boost. D’autres motorisations essence, mais aussi Diesel suivront, de même qu’un GLE hybride rechargeable.