Sécurité routière

Un radar Lidar « mitraillette » sur nos routes dès les fêtes de fin d’année

Pour les fêtes de fin d’années, les automobilistes vont être servis : le radar Lidar – cette tour que les autorités déposent un peu partout, notamment dans les chantiers – va recevoir une mise à jour qui le rendra plus performant et capable de flasher deux à trois fois plus de véhicules.

David Leclercq David Leclercq | Publié le 13/10/2022 | Temps de lecture : 4 min

Les routes wallonnes vont accueillir un radar Lidar d’un nouveau type : le Lidar dit « mitraillette » qui, comme son nom l’indique, peut crépiter bien plus fort que ses prédécesseurs. Le certificat d’approbation – ou d’homologation – est arrivé cette semaine et la firme SecuRoad qui s’occupe de son déploiement va pouvoir les installer progressivement. Il s’agit donc maintenant de mettre à jour les caissons existants.

Selon les informations de Sud Presse, une dizaine de Lidar seront opérationnels dès la fin de l’année pour les fêtes tandis que les autres seront opérationnels pour début 2023. Et si la Wallonie est cette fois la première servie, ces nouveaux Lidar inonderont bien entendu aussi rapidement la Flandre.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Selon les autorités interrogées par Sud Presse, « la qualité de la photographie prise a été augmentée, ce qui permet de zoomer davantage sur l’image et donc de pouvoir flasher de plus loin » a expliqué SecuRoad. Or, on sait qu’une meilleure qualité est garante d’une meilleure lisibilité de la plaque du contrevenant. L’entreprise précise aussi que la partie informatique a aussi été amendée : plus simple, elle est aussi plus fiable ce qui signifie la diminution des problèmes techniques. Bref, il y a donc beaucoup moins de chances de tomber sur un Lidar défectueux.

Une mitraillette qui crépite

Mais la grande nouveauté de Lidar dit « mitraillette », c’est son temps de réponse réduit entre le passage de deux véhicules. Avec un temps de réaction réduit, tous les excès de vitesse devraient ainsi pouvoir être captés et notifiés. Selon SecuRoad toujours, deux à trois fois plus de véhicules peuvent être flashés pendant le même laps de temps, et ce sur une surface qui peut compter jusqu’à 4 bandes de circulation et dans les deux sens pour autant qu’il n’y ait pas de berne centrale ! Autant dire que les progrès sont – malheureusement – très importants.

Un nouveau type de radar Lidar débarque sur nos routes... De nouveaux feux d’artifice en vue !

Et ce n’est pas fini : le Lidar « mitraillette » est aussi capable de pouvoir distinguer plusieurs limites de vitesse en fonction de chacune des bandes de circulation. Si la première voie par exemple est limitée à 70 km/h et la deuxième à 90 km/h, l’appareil peut donc faire la différence. Notons aussi que ce Lidar est compétent jusqu’à une vitesse de 300 km/h.

À contresens aussi

Le nouveau Lidar fonctionne donc aussi dans les deux sens. Ce qui le rend apte à rapporter une remontée de sens unique, même si la vitesse maximale n’est pas dépassée. Or, c’est souvent dans ces rues que sont placés les Lidar, rappelle SecuRoad. Car les Lidar ne se trouvent pas que sur les chantiers autoroutiers.

Un nouveau type de radar Lidar débarque sur nos routes... De nouveaux feux d’artifice en vue !

Ils peuvent aussi être loués par les zones de police locale et celles-ci pourront en disposer plus longuement puisque le contrat passe de 8 à 10 semaines par an désormais. La ministre en charge de la Sécurité routière, Valérie De Bue (MR), a en outre l’intention d’augmenter cette disponibilité à 12 semaines. Bref, l’arsenal policier se renforce donc toujours plus.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité